Confort physique

6 astuces pour se déboucher le nez

Vous avez le nez bouché et avez du mal à respirer ? Le rhume, les « rhinites » comme on dit, c’est un grand classique de l’hiver (mais aussi de l’été à cause des clims, ou à cause des allergies type rhume des foins!), mais c’est vraiment pas agréable ! Vous voulez savoir comment se déboucher le nez ? Pas de soucis, la solution est ici : voici 6 astuces qui vont vous aider à mieux respirer en quelques minutes !

Madame Pas de Soucis vous présente : comment se déboucher le nez

 

Prenez une douche

Première astuce si vous êtes chez vous, efficace en quelques secondes : prendre une bonne douche bien chaude, en faisant en particulier couler l’eau sur le sternum (entre les clavicules et la poitrine), et la base du cou. Entre l’humidité et la chaleur, toute la sphère ORL va comme « se dilater », et les mucosités vont libérer votre nez. Vous allez tout de suite pouvoir mieux respirer ! 

Prendre une bonne douche chaude libère le nez

Faites du sport

Je me souviens, quand j’étais petite et que j’avais un rhume, au début je me disais « zut, je suis enrhumée, j’ai le nez bouché, je ne vais pas pouvoir aller au tennis / à la danse / à la gym / au cheval / au volley  » (oui, j’ai testé pas mal de sports dans ma prime jeunesse !). Mais j’y allais quand même et une fois sur place, c’était comme un tour de magie, au bout de quelques minutes, c’était comme si je n’avais plus de rhume, et je profitais à fond de mes activités ! Trop contente ! 🙂

Que vous soyez chez vous ou non, vous pouvez vous aussi faire ce truc radical pour se déboucher le nez :  faire du sport ! Le fait de bouger va faire battre le cœur plus vite et va dilater les capillaires pulmonaires pour que le sang se charge de plus d’oxygène pour mieux approvisionner les muscles. En parallèle, prendre plus d’air étant nécessaire, le corps fait ce qu’il faut pour libérer le nez. La nature est bien faite, non ?

Alors quoi faire comme sport ? Ce que vous voulez du moment que c’est un peu cardio ! Le plus simple : faire des squats, monter et descendre des escaliers, ou tout simplement courir. Le fait d’être non seulement en train de bouger mais d’être en plus en position verticale va vous aider, vous allez voir.

Alors mettez vos baskets, bougez, et voyez la magie s’accomplir en moins de 5 minutes !

Faites du sport pour déboucher le nez

Faites un lavement pour nettoyer le nez

Quand le nez est vraiment bouché, il peut être intéressant de donner un petit coup de pouce « depuis l’extérieur » aussi. Un petit lavement de nez avec de l’eau salée est plutôt efficace pour ça : que ce soit avec un lota à la façon médecine ayurvédique (ce qu’on appelle le « Jala Neti »), ou avec un spray d’eau de mer  (type Physiomer ou Stérimar) . C’est d’ailleurs ce que l’on fait aux enfants pour leur déboucher le nez (avec du sérum physiologique pour les plus petits) : simple et efficace !

Avec cette technique, vous allez déjà « rincer » un peu le fond du nez, ce qui va vous permettre de vous moucher plus facilement pour éliminer les mucosités. Et puis, le sel étant un antiseptique léger, il va lutter contre la petite infection qui vous bouche le nez.

Ah, un lota, vous ne savez pas ce que c’est ? Pour moi, ça fait partie des basiques à avoir dans sa salle de bain contre les petits inconforts physiques. Le mien est d’ailleurs rangé dans le même tiroir que la bouillotte, tellement efficace pour soulager le foie quand il a un peu trop « trinqué » (au sens propre comme au sens figuré ! J’en parlerai dans un futur article, du foie, car c’est vraiment un organe à chouchouter. ) Bref, un lota, c’est une espèce de mini théière qui fait à peu près la taille d’une main, que l’on remplit avec de l’eau tiède, un peu de sel de mer à raison de 9 g par litre, c’est à dire une demi cuiller à café pour 1/2 litre d’eau dans le lota. On touille le mélange, et on s’installe au dessus d’un lavabo pour faire le lavement de nez. Pour cela, il suffit de pencher la tête sur le côté, et d’appliquer le lota sur la narine supérieure tout en respirant par la bouche – ce point est important.

Si l’inclinaison de la tête est bonne, l’eau va chercher à s’écouler par la narine du bas au fond de la gorge. Si ça ne coule pas, c’est probablement que votre tête est trop penchée en avant. Comme le nez est bouché, il est probable que ça ne coulera pas par le bas, là tout de suite maintenant, mais vous allez sentir que l’eau cherche son chemin au fond du nez, et puis quand vous allez remettre la tête droite l’eau va ressortir par la narine d’entrée, et de toutes façons là vous allez pouvoir vous moucher plus facilement.

Si ça pique quand vous mettez l’eau dans le nez, c’est que vous n’avez pas mis assez de sel, et qu’il y a un petit choc osmotique qui abîme les cellules du fond du nez ! Alors rajoutez un peu de sel

Faîtes cela 2 -3 fois pour chaque narine, et essayez de bien « sécher le nez » avant de sortir, il ne faut pas que de l’eau stagne  : secouez la tête de gauche à droite et de haut en bas, et mouchez-vous bien !

Profitez des bienfaits de la mer pour vous déboucher le nez

Faîtes des points d’acupression

Ca c’est une astuce tirée de la médecine traditionnelle chinoise, et qui marche plutôt très bien : vous allez appuyer avec vos doigts à deux endroits du visage. 

Tout d’abord avec votre index et votre majeur joints, vous allez appuyer entre les deux sourcils, à la base supérieure du nez. Vous pouvez faire un petit mouvement tournant en appuyant : faites cela pendant une trentaine de secondes. Il faut appuyer assez fort !

Puis avec vos deux indexes maintenant, vous allez venir appuyer sur le bas des ailes du nez, dans le petit creux qui fait la jonction entre le nez et la joue. Vous devez sentir la gencive / la base des dents quand vous appuyer. Vous travaillez ici le méridien du gros intestin, qui est dans la même loge énergétique que le poumon : vos voies respiratoires vont se dégager rapidement.

Utilisez des huiles essentielles pour déboucher le nez

Les huiles essentielles sont un super atout en cas de rhume ou de maladie ORL. On en entend de plus en plus parler mais attention, certaines peuvent être dangereuses si elles sont mal utilisées (ce n’est pas parce que c’est naturel que ce n’est pas dangereux !). D’autre part, si vous êtes enceinte, ou que vous allaitez, par principe de précaution évitez toute utilisation d’huile essentielle. De même pour les enfants : avant 3 ans il vaut mieux éviter de les utiliser, après 3 ans on peut commencer à en utiliser certaines mais pas toutes et pas n’importe comment.

Cette petite vigilance étant dite, venons-en aux huiles essentielles très efficaces pour se déboucher le nez : je parle de la famille des eucalyptus. Car attention, il y en a de plusieurs sortes.

Ne prenez pas de l’eucalyptus mentholé, qui est très puissant peut être toxique si mal utilisé. En revanche, deux autres sortes d’eucalyptus vont vous aider plus en douceur : l’eucalyptus radié et l’eucalyptus globuleux.

Vous utiliserez de l’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) en application sur la peau, à raison de 2-3 gouttes dans une peu d’huile végétale neutre (amande douce, sésame, pépin de raisin… ou olive si vous n’avez que ça !). Vous pouvez rajouter aussi une ou deux gouttes d’inule odorante (Inula graveolens) . Appliquez ce mélange sur votre sternum et la base de la gorge. Massez un peu pour que cela pénètre, et ensuite lavez-vous bien les mains. Faites bien attention à ne pas vous mettre des huiles essentielles dans les yeux. !

Et puis vous pouvez utiliser de l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus) en inhalation. Pour faire une inhalation, c’est simple : faites bouillir de l’eau, versez-la dans un bol, verser 3 gouttes d’huile essentielle dans le bol, et placez-vous au dessus du bol avec une serviette sur la tête et autour de bol. Il vous suffit maintenant de fermer les yeux et de respirer lentement par le nez (dans la mesure où vous le pouvez) pendant 10 minutes. Vous aurez probablement besoin de petits mouchoirs à certains moments pour essuyez le nez ! Gardez les yeux fermés pendant l’inhalation.

Les huiles essentielles vont vous aider

La bonne position pour dormir

Quand on a le nez bouché, c’est l’enfer pour dormir, on est d’accord ? Quoi faire alors ? 

Déjà en général, on a une narine plus bouchée que l’autre. Si c’est le cas, LE truc pour libérer la narine bouchée, c’est de vous installer allongée sur le flanc opposé à la narine en question. En clair, si vous avez la narine gauche bouchée, mettez vous sur le côté droit : vous allez voir, en quelques minutes, la narine gauche va se déboucher. Alors, je ne vous cache pas qu’il est possible que ce soit du coup la droite qui se bouche, mais vous aurez une occasion de vous endormir avant (bonne nuit !), et si vous ne vous endormez pas tout de suite, changez de position comme je vais vous le suggérer tout de suite.

Si les deux narines sont bouchées, ou si vous venez de déboucher une des deux et que l’endormissement n’arrive pas encore, essayez de vous allonger en surélevant un peu le buste : avec la pesanteur, les mucosités vont avoir plus de mal à remonter dans le nez. Vous pouvez même vous mettre en position semi-assise.

Dormez en position semi assise

Le conseil en plus de Madame Pas-de-Soucis

Madame Pas de Soucis vous suggère

Limitez les aliments producteur de mucus

Quand on a le nez bouché, il faut éviter de rajouter des mucosités : vous êtes déjà servie !

Pour cela, efforcez-vous de limiter les aliments qui favorisent la production de ce mucus. En l’occurrence, veillez à limiter le plus possible les féculents (pain, riz, pâtes, pomme de terre…) et les graisses (beurre, fromage, crème fraîche….)

Préférez des produits simples : poissons ou volaille, légumes cuits et crus, fruits frais (sans faire d’excès non plus avec les fruits !)

Et buvez bien (de l’eau, cela va sans dire !)

Prenez soin de votre système immunitaire

Si votre nez bouché est dû à une infection (et non pas à une allergie je veux dire), vous trouverez du mieux en boostant votre système immunitaire.

On parlait de bien boire : je vous conseille spécifiquement de prendre des infusions de thym, où vous pourrez mettre 1/2 jus de citron et du miel (idéalement de thym aussi)

Prenez des probiotiques à la pharmacie : la flore intestinale, nos « bonnes bactéries » sont un précieux allié pour lutter contres les virus et « mauvaises bactéries » :  la santé part du ventre ! En fonction de votre transit, votre pharmacien vous conseillera le meilleur produit. Et pour aider votre flore intestinale à faire le job, il faut que votre transit soit bon. Si c’est un problème pour vous, voici 9 remèdes naturels contre la constipation.

Et tant qu’à être à la pharmacie, prenez du zinc et de la vitamine D en gouttes : avec ça, vous allez lui torde le cou, à ce rhume !

Cet article vous a plu?

Vous êtes libre d’ajouter un commentaire pour me dire si vous avez testé les techniques que je vous propose pour vous déboucher le nez, et quelles sont vos astuces à vous dans ce cas de figure !

#madamepasdesoucis #commentsedeboucherlenez #rhume #rhinite #acteurdevotresante 

Cet article vous a plu ? Vous êtes libre de le partager ! ;-)

6 commentaires

  1. Hello ! Que de bons conseils 🙂 j’aime beaucoup utiliser le Lota pour me découcher le nez. C’est vrai que je ne l’utilise pas assez, en prévention par exemple. Mais déjà la pratique régulière du yoga m’aide vraiment beaucoup pour éviter divers rhumes et petits maux l’hiver 🙂
    A bientôt
    Claire

    1. Valérie Lehman a dit :

      Bonjour, merci pour votre commentaire ! 🙂
      Oui, faire du sport régulièrement et pratiquer le yoga en particulier est un excellent outil pour « entretenir la mécanique » et favoriser la santé ! Et en plus, on se sent bien, alors que demander de plus ? 😉

  2. Angélique a dit :

    Merci pour ces astuces. Il y en a plusieurs que je ne connaissais comme les points d’acupression et les aliments producteurs de mucus. C’est top 🙂

    1. Valérie Lehman a dit :

      Je suis heureuse de vous aider ! 🙂

  3. Cet article tome au bon moment…
    J ai testé les points d acupression, ça a marché
    Merci

    1. Valérie Lehman a dit :

      Super ! 🙂
      Ca me fait plaisir d’avoir pu vous aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le livre 

"Apaisez votre charge mentale et retrouvez du temps pour l'important"

%d blogueurs aiment cette page :