Confort physique

5 astuces pour soulager les douleurs de règles

Une bonne bouillotte pour soulager les douleurs de règles

Tous les mois c’est l’enfer pour vous : vous avez terriblement mal au ventre et / ou mal au dos ? Parfois, ces douleurs menstruelles sont telles que vous êtes très handicapée dans votre quotidien, obligée de rester chez vous à « attendre que ça passe » ? Bref, les jours qui précèdent vos règles et les premiers jours de menstruation sont un calvaire et vous cherchez un moyen de soulager les douleurs de règles ? Pas de soucis, la solution est ici ! Voici 5 astuces efficaces pour calmer la douleur sans médicament, et éviter qu’elle ne revienne le mois prochain.

Madame Pas de Soucis vous explique comment soulager les douleurs de règles

Soulagez la douleur avec du chaud

Le moyen le plus pratique de soulager les douleurs de règles c’est de mettre quelque chose de chaud sur la zone endolorie. En effet, la chaleur a un effet décontractant qui va détendre les muscles lisses de votre abdomen, et donc diminuer les crampes de l’utérus, si douloureuses. Pour ça vous avez plusieurs moyens très simples.

  • Posez une bouillote chaude sur votre ventre ou dans votre dos.
  • Prenez une douche chaude en insistant bien sur la zone douloureuse, ou mieux : un bain chaud ! Savez-vous d’ailleurs qu’on conseille aux femmes en début d’accouchement de soulager les douleurs des contractions en prenant un bain chaud ? 
  • Si vous êtes en galère hors de chez vous, et que vous n’avez rien de tout ça : posez vos mains sur votre ventre, fermez les yeux, imaginez que vos mains sont des bouillottes. Inspirez calmement en imaginant que vos mains se chargent d’énergie, et expirez longuement en visualisant que de la chaleur part de la paume de vos mains et se diffuse sur toute la zone douloureuse.

Une bonne bouillotte pour soulager les douleurs de règles

Placez votre corps pour soulager le ventre

La pire position quand on a mal au bas du ventre c’est celle où on est avec le buste droit longtemps : il faut donc éviter la position debout sans bouger, mais aussi la position allongée à plat dos. La position assise dos droit est souvent inconfortable aussi pour la même raison.  Pour que les muscles de l’abdomen soient bien souples il faut être un peu recroquevillée, les genoux se rapprochant du buste.

Faire du vélo soulage les maux de ventreCependant, le mieux si vous le pouvez n’est pas de rester allongée, mais plutôt de bouger : l‘idéal est de faire du vélo (en extérieur ou du vélo d’appartement) ou de monter des marches. Ainsi, le mouvement des genoux qui montent assez haut lors de cette pratique va masser tout en douceur les viscères endolories, et le fait de bouger va permettre l’éliminer les toxines emmagasinées au niveau du petit bassin, et qui le rendent inflammatoire et donc douloureux. Si ni vélo ni escaliers ne sont possibles, marchez, tout simplement.

S’il vous est vraiment impossible de bouger, installez-vous alors en position semi assise, ou en chien de fusil…. avec votre bouillote par exemple 😉

Etre couchée en chien de fusil soulage les douleurs de règles

Utilisez votre souffle pour calmer la douleur

Les douleurs de règles ressemblent beaucoup d’un certaine manière aux douleurs de l’accouchement : il y a une gêne latente oui, mais il y a des pics de douleurs au niveau de l’utérus comme lors des contractions.

Lors de ces pics, il y a une technique de respiration qui va vous aider à calmer la douleur : la respiration Ujjayi pratiquée dans le pranayama du yoga. On appelle aussi « respiration freinée« , « respiration de l’océan » ou  « respiration victorieuse« .

La technique ujjaï est une respiration nasale, qui se pratique donc bouche fermée : on expire lentement par le « fond du nez ».   Pour trouver cette technique de respiration « par le fond du nez » il faut imaginer qu’on « pince » le fond du nez en soulevant le fond du palais vers le haut et l’arrière. Pour trouver la sensation du palais qui monte, deux possibilités

  • A l’expire, toussotez un peu la bouche fermée et continuez l’expiration
  • A l’inspire, imaginez que vous respirez le parfum d’une rose tout en évitant de respirer le pollen avec : l’inspire est précautionneuse, « nez pincé » !

La respiration Ujjayi soulage les douleurs de règles

Dans les deux cas, la respiration est freinée car le débit d’air est ralenti, les voies respiratoires étant partiellement fermées. On sait que l’on a trouvé la bonne technique quand la respiration génère un petit bruit, entre le sifflement et le ronflement.

Vous avez chopé le truc ? Très bien, maintenant  allez-y : lors que la vague de douleur arrive, inspirez calmement puis soufflez tentement par le nez en Ujjayi. Continuez calmement de respirer ainsi jusqu’à ce que la vague de douleur s’en aille : cela ne va pas tarder.

Les plantes qui soulagent les douleurs de règles

Les huiles essentielles contre les douleurs menstruellesContre les douleurs de règles, ce qui est le plus efficace pour soulager les douleurs de règles ce sont les huiles essentielles. Je vous conseille donc de faire le mélange suivant : mettez dans le creux de votre main un peu d’huile végétale (amande douce, sésame, pépin de rainin… ou olive si vous n’avez rien d’autre !) et ajoutez-ci :

Appliquez sur le ventre et / ou le dos et massez doucement.

Si vous voulez quelque chose de plus pratique, vous pouvez préparer ce mélange en plus grande quantité dans un flacon et l’emporter facilement avec vous. Gardez simplement les proportions.

Les plantes en infusion qui calment les douleurs de règleSi vous ne pouvez ou ne voulez pas utiliser d’huile essentielle, par exemple parce que sur votre lieu de travail c’est compliqué, je vous conseille de boire une tisane contenant de la mélisse et de l’alchémille, comme dans cette tisane qui va rapidement soulager les douleurs de règles.

Et si vraiment les douleurs sont très intenses, un autre complément alimentaire issu du pin, le pycnogenol, peut nettement vous soulager.

Eviter que les douleurs reviennent le mois prochain

Pour ne pas avoir de douleurs menstruelles, il faut aider votre appareil génital, vos ovaires et utérus, à être en forme.  Comme en fonction de la période du mois les hormones produites ne sont pas les mêmes, et que le corps ne cherche pas à faire la même chose, il faut donc travailler en deux temps.

Pour donner ce bon coup de pouce à votre ventre, je  vous conseille donc de suivre le petit protocole suivant pendant 2 mois :

  • De J0 à J14, c’est à dire du 1er jour de vos règles jusqu’à la moitié de votre cycle (en partant du principe que votre cycle dure 28 jours), vous prendrez chaque jour  :
    • 5 gouttes de bourgeons de framboisier dans un peu d’eau, matin et soir, hors repas  
    • 1500 mg d’huile de périlla, soit 3 gélules de ce produit, lors d’un repas. Une contre-indication cependant si vous êtes sous anti-coagulant, prenez un avis médical avant de consommer cette huile
  • De J15 à J28 c’est à dire sur votre deuxième moitié de cycle jusqu’à la veille de vos règles vous prendrez :
    • 5 gouttes de bourgeons de pommier dans un peu d’eau, matin et soir, hors repas  
    • 2000 mg par jour d’huile d’onagre, soit 2 gélules de ce produit, lors d’un repas. Une contre-indication cependant si vous êtes sous anti-coagulant, prenez un avis médical avant de consommer cette huile

les bourgeon de pommier et de framboisier font disparaitre les douleurs menstruelles

Le conseil en plus de Madame Pas-de-Soucis

Madame Pas de Soucis vous suggèreVous savez maintenant quoi faire pour soulager vos douleurs de règles. Il est cependant intéressant que vous sachiez aussi que « la cause de la cause »,  comme disait Hippocrate, vient de deux choses.

D’une part votre foie est certainement un peu fatigué, car il a du mal à re-traiter les hormones féminines, la LH et la FSH, qui doivent s’alterner en fonction de la période du mois. Donc si vous avez tendance à avoir facilement de l’acné, si vous êtes facilement nauséeuses / dérangée par les odeurs fortes, si vous avez des hémorroïdes, ou si vos selles sont un peu claires, il est certainement intéressant pour vous de faire une petite cure de soutien / détox du foie, avec un complément alimentaire qui contiendrait du chardon-marie / du desmodium, et du radis noir / de l’artichaut. Celui-ci par exemple est extrêmement complet, et va en plus faciliter le transit.

Deuxièmement, si vous avez de fortes douleurs, c’est que votre organisme est certainement acidifié, et qu’il y a une inflammation sous-jacente. Je parlerai de l’acidification de votre organisme dans un futur article, mais déjà pour l’inflammation, il pourrait être intéressant de prendre de la vitamine D (qui va en plus booster votre système immunitaire), et du curcuma. 

Pour la vitamine D, je conseille d’en prendre sous forme de gouttes un peu tous les jours pendant 2-3 mois, à raison de 5-10 microgrammes par jour. Par exemple 1 -2 gouttes de Ergy-D, à prendre lors d’un repas.

Pour le curcuma, prenez-en, idéalement sous forme liposomale, ou à défaut associé à du poivre noir, pour que le curcuma passe bien la barrière intestinale.

Cet article vous a plu ?

#madamepasdesoucis #naturopathie #soulagerdouleursregles

Cet article vous a plu ? Vous êtes libre de le partager ! ;-)

4 commentaires

  1. Merci Valérie pour cet article intéressant. J’aime bien moi aussi utiliser l’aromathérapie et la gemmothérapie 🙂

    1. Valérie Lehman a dit :

      Ce sont de merveilleux outils, je suis d’accord !

  2. Merci pour toutes ces idées , je n’avais jamais pensé à utiliser les huiles essentielles pour ces douleurs !

    1. Valérie Lehman a dit :

      Ravie d’avoir pu vous aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le livre 

"Apaisez votre charge mentale et retrouvez du temps pour l'important"

%d blogueurs aiment cette page :